28/10/2010

Sur Facebook, des journalistes sont de vos amis!

 

Un journaliste peut-il s'autoriser à se ménager sur Facebook un accès à la page personnelle d'un homme ou d'une femme politique, ou de toute autre personnalité publique, quitte à se ranger au nombre de ses «amis»?

La question m'est posée par Jean-François Mabut, grand maître de la plate-forme des blogs sur le site de la Tribune de Genève, par ailleurs observateur actif de la politique genevoise et des débats laborieux de l'Assemblée constituante.

Pour lire la suite sur La page du médiateur, cliquez ici.

 

01/10/2010

Trop de pub pour les avocats?

Un lecteur de Crans-près-Céligny s'étonne des pratiques de la Tribune de Genève, qui ne cesse d'offrir aux avocats une publicité gratuite. Il ne se passe pratiquement pas une semaine, écrit-il, sans qu'une affaire judiciaire ne soit évoquée et que le nom d'un avocat ne soit mentionné dans ses colonnes, assorti de sa photographie. Il y voit une «contradiction flagrante» avec la déontologie des gens de robe.

L'attention portée par la Tribune de Genève aux activités de la justice est remarquable par son ampleur et sa constance. Le journal accorde-t-il aux avocats une publicité indue ou abusive? La question conduit à quelques distinctions.

 

Pour lire la suite sur La page du médiateur, cliquez ici.