22/12/2010

Brother Google et la mémoire de la Toile (II)

Une personne occupe dans une administration publique de Suisse romande une fonction importante et visible. Elle démissionne. A la suite de fuites, la presse fait état de réactions et de jugements à son encontre. Sur le moment, celle-ci décide de ne pas riposter, afin de ne pas ajouter à la polémique. Sur la scène publique, le calme revient.
Or, les articles publiés continuent de figurer dans les archives du journal.

Pour lire la suite sur La page du médiateur, cliquez ici.

Les commentaires sont fermés.