23/01/2012

Le printemps arabe un an après

Temps de célébration. De la chute de Ben Ali. De la première grande mobilisation au Caire, préludant à l'élimination de Moubarak.

Le « printemps arabe » a marqué les esprits. Les leçons sont loin d'en être tirées, malgré les enthousiasmes des premières semaines, alimentés par des stories médiatiques captivantes. La Révolution par le Net!

Les objectifs mobilisateurs et les espérances des manifestants de Tunis et du Caire ont eu de la peine à perdurer dans la «vie réelle». Ici comme là, les élections ont fait office de normalisation. Mais l'histoire ne s'arrête pas là.

Pour lire la suite sur La page du médiateur, cliquer ici.

16:06 Publié dans Internet | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.