21/03/2012

Une affichette qui fait boum

C'est peu dire qu'elle a choqué dans le milieu des enseignants. L'affichette de la Tribune de Genève du lundi 12 mars annonçant le vote sur l'introduction du mercredi matin à l'école a été reçue comme un boulet de canon. «C'est honteux!» lâchait après plus d'une semaine une ancienne institutrice habitant le Mandement. Et il faut bien admettre qu'elle était raide, l'affichette: «Enseignants du primaire mis au pas!»

Pour lire la suite sur La page du médiateur, cliquer ici.

Les commentaires sont fermés.