17/06/2013

L'Internet, l'oubli et la mémoire

 

L’émotion qui entoura l’enlèvement et la mort de Marie n’est pas effacée, prête à renaître dès que s’annoncera le procès de son ravisseur. Les médias sont passés pour l’instant à autre chose. Avec un court recul d’un mois s’impose néanmoins une observation jusqu’à ce jour négligée.

Des personnalités vaudoises ont émis sur le moment,  à des titres divers,  des critiques quant au traitement réservé à ce drame par les grands quotidiens du canton. Elles se sont moins attachées aux articles publiés qu’à leurs traces numériques. C’est davantage la permanence d’éléments litigieux sur les sites en ligne qui a justifié leurs interventions que leur présence dans les éditions papier.

Pour lire la suite sur la Page du médiateur, cliquer ici.

 

23/05/2013

Les médias et la mort de Marie

L’abominable ne connaît pas de frontières. L’enlèvement et la mort de Marie bouleversent les esprits, dans ce petit coin du monde épargné par les atrocités répertoriées chaque soir par les journaux télévisés.

Sous l’émotion partagée, l’incompréhension. Comment se fait-il que le ravisseur se soit trouvé astreint à de simples arrêts domiciliaires, alors que ses antécédents semblaient requérir une plus étroite surveillance? Les médias ont très rapidement ouvert le débat, déployant ici leur fonction critique en démocratie. Le thème en est : la Justice et la mort de Marie.

Mais le récit du meurtre et l’exploration de son contexte n’ont pas échappé non plus à des interrogations, dont le médiateur s’est trouvé diversement saisi. Il s’agira donc ici d’un autre sujet: les médias et la mort de Marie.

Pour lire la suite sur La page du médiateur, cliquer ici.

07/05/2013

Des journalistes trop crédules?

Les journalistes ne sont donc pas des manipulateurs nés. Simplement, ils ne sont pas moins dupes que les autres. C’est la nouvelle qu’apporte le sociologue Gérald Bronner dans son livre La démocratie des crédules (Presses universitaires de France). Rassurante sous l’aspect moral. Non sous l’aspect cognitif, puisque les journalistes sont par ailleurs responsables de la diffusion d’informations contribuant à notre connaissance du monde.

Les exemples sont multiples d’affirmations ou théories saluées par un grand retentissement médiatique, alors qu’elles ne résistent pas plus à la critique scientifique qu’au démontage des mécanismes mentaux qui les construisent. Mais il est alors souvent trop tard. La croyance s’est si solidement installée dans l’opinion que l’on se fait des choses qu’elle résiste aux arguments fondés sur la connaissance la mieux établie.

Pour lire la suite sur la Page du médiateur, cliquer ici.

16:44 Publié dans Internet | Lien permanent | Commentaires (0)

22/02/2013

Quels commentaires, quelles infos?

Il ne se passe guère de semaine sans que le médiateur ne soit interpellé sur la gestion des commentaires déposés sur les sites du Matin, de 24 Heures ou de la Tribune de Genève.

Ainsi, ce lecteur de Corcelles (Neuchâtel): «Je me demande depuis un certain temps pour quelles raisons certaines informations ne peuvent être commentées, alors que d’autres le sont sans problème».

La réponse tient en trois points.

Le premier est que les rédactions Web des quotidiens restent libres de leurs choix rédactionnels, de la sélection des informations, de leur traitement, de leur mise en hiérarchie. Elles le sont aussi de l’ouverture de certaines d’entre elles aux commentaires des internautes. Encore faut-il en effet que les informations soient assez intéressantes pour susciter des commentaires nourris.

Le deuxième point est que l’expérience montre qu’un certain nombre de thèmes donnent lieu à des empoignades qui dérapent systématiquement du débat d’idées à l’échange d’insultes. Le phénomène n’est pas propre aux lecteurs des quotidiens romands. Des observateurs des pratiques sur les forums de l’Internet désignent comme «point Godwin», défini en 1990 par Mike Godwin, le moment où interviennent dans une discussion en ligne des accusations en référence à l’époque du Troisième Reich.

Pour lire la suite sur La page du médiateur, cliquer ici.

15:12 Publié dans Internet | Lien permanent | Commentaires (0)

06/02/2013

Le drame de l'A9 n'en finit pas

La diffusion publique des images de l’accident d’un car belge dans le tunnel de Sierre, survenu voilà près d’un an, ne cesse de provoquer des réactions. Une séquence de 14 minutes a été tirée des enregistrements par les caméras de sécurité installées dans le tunnel. Elle vise à démontrer que la police valaisanne a agi avec célérité et efficacité. Elle a été mise en ligne sur YouTube. Le médiateur s’attendait à se voir interpellé au sujet de sa reprise, ici ou là controversée, par des sites de médias romands.

Il n’en a rien été. A peine la divulgation des images était-elle connue que le débat s’est déplacé sur deux autres terrains : juridique et surtout, et de plus en plus férocement, politique.  La justice et la police avaient-elles le droit de répandre ces images hors du cercle de l’enquête, qui n’est pas encore terminée ? Dans un Valais plongé en campagne électorale, la polémique fait rage. Elle est attisée par la candidature au gouvernement cantonal du commandant de la police valaisanne, considéré à ce jour comme exemplaire dans sa gestion de l’accident. Le médiateur se gardera de s’en mêler.

Sous le seul aspect de l’exploitation médiatique, quelques remarques cependant, « à blanc » en quelque sorte.

Pour lire la suite sur La Page du médiateur, cliquer ici.

17:50 Publié dans Internet | Lien permanent | Commentaires (0)

22/01/2013

Avis de tempête dans la blogosphère

La décision prise par la direction des publications romandes de Tamedia de revoir sa politique des blogs fait passer la flottille des blogueurs par les 40èmes rugissants. En première ligne, les blogueurs navigants sous les couleurs de 24 Heures.

Cette décision comporte deux volets, qui concernent les trois sites des quotidiens du groupe.

Le premier a été de procéder à une mise à quai de très nombreux blogs lancés dans la période euphorique du Web 2.0 et laissés en déshérence. Plusieurs d’entre eux se trouvaient même à l’état d’épaves. Les plus nombreux dataient de l’époque du Matin bleu, quotidien gratuit disparu lors des premières phases de rapprochement entre Edipresse, l’ancien armateur, et le groupe Tamedia.

Le second volet consiste à répartir désormais les charges d’entretien entre les trois sites, selon le nombre de blogs hébergés par chacun d’eux. Une plate-forme de blogs suppose en effet des coûts, dont tous les blogueurs ne sont pas conscients en ce temps de gratuité de l’information. Le plus évident est la location des places d’amarrage auprès d’un hébergeur spécialisé (blogSpirit pour les trois titres), auquel est sous-traitée la gestion technique des blogs. Un autre, très variable, tient à la politique éditoriale de chaque titre, et donc à l’engagement de forces rédactionnelles plus ou moins importantes. A l’inverse, il est juste de rappeler que les prestations des blogueurs eux-mêmes, sur l’ensemble de la blogosphère, sont ordinairement bénévoles tout en contribuant marginalement à l’audience numérique du média qui les accueille.

(...) Les trois titres romands de Tamedia ont donc défini leur ligne, chacun pour soi.

Pour lire la suite sur La page du médiateur, cliquer ici.

16:54 Publié dans Internet | Lien permanent | Commentaires (0)

19/12/2012

Le blues des modérateurs du Net

C’est le magazine Télérama qui nous l’apprend: les modérateurs du Net ont parfois le blues. Publiée début décembre, une enquête a été menée auprès d’une société spécialisée dans le tri des commentaires en ligne. La mission des modérateurs est de traquer les propos racistes ou diffamatoires sur les sites d’information. «Une prouesse qui affecte parfois leur moral, nous assure Télérama, tant le flot d’infamies est continu». Le blues donc à écouter «les râleurs, les racistes, les grincheux, les mécontents anonymes».

Les publications romandes de Tamedia (anciennement Edipresse) recourent elles aussi à un prestataire extérieur, la société française Netino. Les rédactions de Genève et de Lausanne sont ainsi déchargées de la sale besogne. Cela ne va pas non plus sans problème.

Pour lire la suite sur La page du médiateur, cliquer ici.

17:38 Publié dans Internet | Lien permanent | Commentaires (0)

30/11/2012

Ma vie sur Internet, pour toujours

En moins d’une semaine, c’est un tir groupé. Le dernier dimanche de novembre, l’émission «Mise au point» de la Télévision suisse romande diffuse une enquête sur des arnaques opérées à partir de la Côte-d’Ivoire. Les victimes en sont des naïfs, cédant devant la webcam de leur ordinateur aux charmes virtuels de jeunes personnes. Ils acceptent de se dénuder et de se livrer à des pratiques intimes. Ils sont soumis ensuite à un chantage, sous la menace de diffusion des images sur l’Internet. Ce serait à rire, ou à pleurer, si l’automne 2012 n’avait pas été la dernière saison d’un lycéen de Brest et d’une adolescente canadienne, que des agissements identiques ou analogues ont poussés au suicide.

Quelques jours plus tard, l’émission « Envoyé spécial » (France 2) révèle au grand public les traces indélébiles que laissent de leur passage les internautes familiers de Facebook et de Twitter, les participants à des forums de discussion ou encore des habitués de sites marchands.

Pour lire la suite sur La page du médiateur, cliquer ici.

15:53 Publié dans Internet | Lien permanent | Commentaires (0)

21/11/2012

Les tribulations du blogueur Ezzeddine

Il y a quelques jours, le petit monde de la blogosphère gravitant sur la plate-forme de la Tribune de Genève a appris avec soulagement que l’un des siens, le blogueur Haykel Ezzeddine, s’était enfin sorti d’un mauvais pas. En août 2011, il avait reproduit sur son blog une affiche fustigeant un puissant groupe suisse d’assurance-maladie et son président. L’affiche émanait du Mouvement citoyens genevois (MCG). Elle ne faisait pas dans la dentelle.

La réaction ne s’est pas fait attendre. Plainte pénale et action civile. (...) Après plus d’un an, et le retrait entre-temps de la plainte pénale, la demande devant la justice civile vient d’être à son tour retirée. De la part de l’assureur, c’est un acte de bon sens.

Pour lire le billet sur La page du médiateur, cliquer ici.

11:47 Publié dans Internet | Lien permanent | Commentaires (1)

16/08/2012

La pierre de V.

S'agit-il d'un caillou, d'une pierre, d'un fragment? Dans les médias et sur la Toile courent des opinions diverses. Avancées avec assurance par de gens qui, à ce jour, n'ont pas vu l'objet du litige. Mais qui s'empressent de voler à l'aveugle  au secours de V., commandant de la police valaisanne. Ou se régalent au contraire sans attendre d'une curée annoncée.

La pierre en cause - sans autre information, le médiateur ne peut que retenir ici le terme le plus neutre - a été trouvée dans les bagages du commandant, au moment où il s'apprêtait à quitter la Turquie avec sa petite famille. C'était à l'aéroport d'Antalya.

L'affaire remonte au 27 juillet. Le commandant V. a été retenu quelques jours en détention en Turquie, puis libéré. Une audience est annoncée pour le 25 septembre.

Cela laisse deux mois  de bruit et de rumeur. Des réactions de lecteurs sont parvenues au médiateur.

Pour lire la suite sur La page du médiateur, cliquer ici.

10:20 Publié dans Internet | Lien permanent | Commentaires (1)

05/06/2012

Porte ouverte aux usurpateurs d'identité?

Le trafic des commentaires sur le Net signale l'implication des internautes dans la vie publique, sous ses aspects politiques, mais aussi culturels, sociaux ou même sportifs. Il n'est pas dépourvu de scories. La Page du médiateur a plus d'une fois discuté les inconvénients des commentaires sous pseudonyme. L'usage intensif qui en est fait ne favorise pas la qualité des débats - le constat ne se vérifie pas forcément sur les blogs. De plus, des déséquilibres se créent partout entre des auteurs masqués et des acteurs de la vie publique ou des participants à visage découvert, au détriment des seconds. Dans une récente prise de position, le Conseil de la presse considère un autre aspect: l'usurpation d'identité. Il est sans doute l'une des conséquences les plus détestables d'échanges électroniques dépourvus d'un encadrement suffisant, non dans un esprit de censure, mais par recherche de crédibilité.

Pour lire la suite sur La Page du médiateur, cliquer ici.

17:10 Publié dans Internet | Lien permanent | Commentaires (1)

26/04/2012

Election française: ces médias suisses qui dérangent

Ce n'est pas notre affaire. Et pourtant l'affaire nous concerne. Est-il admissible de publier en Suisse, ou dans tout autre pays étranger, des résultats d'une élection ou d'un référendum se déroulant en France, avant l'heure imposée par la loi française?

La question ouvre un conflit de légitimité.

La France a de bonnes raisons de contrôler la publication et la diffusion de sondages en période d'élection. La principale tient à une possible influence des résultats d'une enquête d'opinion ou d'estimations anticipées sur une partie du public, et donc sur l'issue du vote lui-même.

Pour lire la suite sur La page du médiateur, cliquer ici.

14:43 Publié dans Internet | Tags : election, france, sondages | Lien permanent | Commentaires (0)

02/04/2012

Zones grises sur la Toile

Une activité de médiateur de presse, étendue depuis cinq ans à la presse en ligne, conduit à cerner quelques zones critiques du journalisme sur l'Internet, sans prétendre ici les énoncer toutes. La plupart des observateurs considèrent, à la façon de Tocqueville, que de telles dérives sont le prix à payer pour l'accès de tous à la liberté d'expression, que permet désormais l'Internet. Le médiateur en convient. Mais que les sites journalistiques, que les versions en ligne des médias s'en distinguent par un traitement plus conforme à leurs propres normes déontologiques, comme l'a rappelé récemment le Conseil suisse de la presse!

 

Pour lire la suite sur La page du médiateur, cliquer ici.

18:11 Publié dans Internet | Lien permanent | Commentaires (0)

23/01/2012

Le printemps arabe un an après

Temps de célébration. De la chute de Ben Ali. De la première grande mobilisation au Caire, préludant à l'élimination de Moubarak.

Le « printemps arabe » a marqué les esprits. Les leçons sont loin d'en être tirées, malgré les enthousiasmes des premières semaines, alimentés par des stories médiatiques captivantes. La Révolution par le Net!

Les objectifs mobilisateurs et les espérances des manifestants de Tunis et du Caire ont eu de la peine à perdurer dans la «vie réelle». Ici comme là, les élections ont fait office de normalisation. Mais l'histoire ne s'arrête pas là.

Pour lire la suite sur La page du médiateur, cliquer ici.

16:06 Publié dans Internet | Lien permanent | Commentaires (0)

10/01/2012

Encore l'anonymat sur les sites des médias

Etonnant.

Quelques jours avant les Fêtes de fin d’année, le Conseil suisse de la presse rend publique une prise de position sur l’anonymat des commentaires déposés sur les sites Internet des médias. Cela suffit à déclencher une colère dans la blogosphère, dont le médiateur n’a que trop l’habitude. Pourtant le Conseil n’invente rien.

Pour lire la suite sur La page du médiateur, cliquer ici.

15:41 Publié dans Internet | Lien permanent | Commentaires (0)