13/09/2012

Remous autour de gens du voyage

Le mois d’août tire à sa fin. Un lecteur de Founex s’étonne. Alors que la Tribune de Genève et La Côte en parlent, pourquoi 24 Heures et Le Matin ne publient-ils aucun reportage sur le campement des gens du voyage à Chavannes-de-Bogis et à l’entrée de Founex?

Un mois plus tôt, un mariage gitan célébré sur un champ proche de Muraz, dans le Chablais valaisan, avait suscité une forte attention médiatique et de nombreux commentaires de lecteurs ou d’internautes. Depuis lors, de modestes péripéties suffisent à alimenter la chronique. Ainsi, les pérégrinations de gens du voyage en Suisse romande, expulsés de Payerne, puis délogés de l’entrée de Divonne, enfin arrivés en Terre-Sainte.

Pour lire la suite sur La page du médiateur, cliquer ici.

16/08/2012

La pierre de V.

S'agit-il d'un caillou, d'une pierre, d'un fragment? Dans les médias et sur la Toile courent des opinions diverses. Avancées avec assurance par de gens qui, à ce jour, n'ont pas vu l'objet du litige. Mais qui s'empressent de voler à l'aveugle  au secours de V., commandant de la police valaisanne. Ou se régalent au contraire sans attendre d'une curée annoncée.

La pierre en cause - sans autre information, le médiateur ne peut que retenir ici le terme le plus neutre - a été trouvée dans les bagages du commandant, au moment où il s'apprêtait à quitter la Turquie avec sa petite famille. C'était à l'aéroport d'Antalya.

L'affaire remonte au 27 juillet. Le commandant V. a été retenu quelques jours en détention en Turquie, puis libéré. Une audience est annoncée pour le 25 septembre.

Cela laisse deux mois  de bruit et de rumeur. Des réactions de lecteurs sont parvenues au médiateur.

Pour lire la suite sur La page du médiateur, cliquer ici.

10:20 Publié dans Internet | Lien permanent | Commentaires (1)

26/06/2012

Enquêtes, sondages et questions du jour

Voilà un petit assortiment qui provoque des interpellations assez régulières au médiateur. Même en laissant de côté la question controversée du sondage d'opinion avant une échéance politique, que le public ne manque pas de lire le plus souvent comme une prémonition, il reste assez de grain à moudre.

Une lectrice de 24 Heures vient de protester contre la présentation d'une enquête menée auprès de commerces lausannois sur le thème de la sécurité. Les sondages périodiquement organisés par la Tribune de Genève auprès de son lectorat ne manquent pas non plus de susciter des réactions. Le dernier en date porte sur la mobilité à Genève.

 

Pour lire la suite sur La Page du médiateur, cliquer ici.

05/06/2012

Porte ouverte aux usurpateurs d'identité?

Le trafic des commentaires sur le Net signale l'implication des internautes dans la vie publique, sous ses aspects politiques, mais aussi culturels, sociaux ou même sportifs. Il n'est pas dépourvu de scories. La Page du médiateur a plus d'une fois discuté les inconvénients des commentaires sous pseudonyme. L'usage intensif qui en est fait ne favorise pas la qualité des débats - le constat ne se vérifie pas forcément sur les blogs. De plus, des déséquilibres se créent partout entre des auteurs masqués et des acteurs de la vie publique ou des participants à visage découvert, au détriment des seconds. Dans une récente prise de position, le Conseil de la presse considère un autre aspect: l'usurpation d'identité. Il est sans doute l'une des conséquences les plus détestables d'échanges électroniques dépourvus d'un encadrement suffisant, non dans un esprit de censure, mais par recherche de crédibilité.

Pour lire la suite sur La Page du médiateur, cliquer ici.

17:10 Publié dans Internet | Lien permanent | Commentaires (1)

23/05/2012

Procès S ou procès Ségalat?

Les journaux - les médias en général - sont-ils autorisés à rendre public le nom de l'accusé dont le procès s'est ouvert devant le Tribunal criminel de Renens? Aujourd'hui, aucun ne se l'interdit. Il n'en a pas toujours été ainsi.

La question s'est posée dès l'éclatement de l'affaire, puisque 24 Heures a d'emblée donné l'identité complète et reproduit une photographie du principal suspect, alors que Le Matin s'en tenait aux initiales de son prénom et de son nom et masquait son visage d'un bandeau noir. Les deux quotidiens vaudois fournissaient sans attendre de nombreux détails sur sa vie et ses activités. En regard de la déontologie, ces choix ont alors paru pour le moins discutables. Pourquoi?

Pour la suite sur La page du médiateur, cliquer ici.

14/05/2012

DSK en zone interdite

« La face cachée d'un incroyable scandale ». C'est ce que promettait de révéler la chaîne française M6 dimanche 13 mai, à l'enseigne de Zone interdite. Un documentaire de près de deux heures, bien conçu, bien monté, retraçait les principaux épisodes de l'affaire DSK. Qu'a-t-on découvert en contemplant cette face cachée ? Pas grand-chose que l'on ne savait déjà. (...) Parmi les personnes convoquées pour faire découvrir cette face cachée du scandale, plusieurs journalistes. Il aurait été intéressant de les entendre aussi sur certaines addictions médiatiques.

Pour lire le billet sur La page du médiateur, cliquer ici.

13:48 Publié dans Médias | Lien permanent | Commentaires (0)

03/05/2012

Question d'image

Cela se passe sur le site Internet de l'un des titres romands de Tamedia. Un internaute s'aperçoit qu'une photo de lui est utilisée pour illustrer un sujet sur le vote des jeunes. De fait, elle figure même sur les pages électroniques des trois quotidiens du groupe. La photo n'est nullement déshonorante. Mais elle n'est pas directement liée à l'actualité, elle est sortie de son contexte.

L'internaute avait donné l'an dernier son assentiment à la publication de cette même photographie dans l'un des journaux papier du groupe.

Pour lire la suite sur La page du médiateur, cliquer ici.

18:13 Publié dans Images | Lien permanent | Commentaires (0)

26/04/2012

Election française: ces médias suisses qui dérangent

Ce n'est pas notre affaire. Et pourtant l'affaire nous concerne. Est-il admissible de publier en Suisse, ou dans tout autre pays étranger, des résultats d'une élection ou d'un référendum se déroulant en France, avant l'heure imposée par la loi française?

La question ouvre un conflit de légitimité.

La France a de bonnes raisons de contrôler la publication et la diffusion de sondages en période d'élection. La principale tient à une possible influence des résultats d'une enquête d'opinion ou d'estimations anticipées sur une partie du public, et donc sur l'issue du vote lui-même.

Pour lire la suite sur La page du médiateur, cliquer ici.

14:43 Publié dans Internet | Tags : election, france, sondages | Lien permanent | Commentaires (0)

18/04/2012

Les Romands pris dans le psychodrame présidentiel

Les lecteurs de journaux romands n'y coupent pas. Ni les chers auditeurs et téléspectateurs. L'actualité du monde semble suspendue quand se profilent au Proche-Occident des perspectives électorales majeures. Une telle mobilisation provoque parmi les lecteurs et internautes des réactions assez vives, d'adhésion ou de rejet.  Elle interpelle traditionnellement les observateurs de notre pré carré.

Pour lire la suite sur la Page du médiateur, cliquer ici.

09:45 Publié dans Médias | Tags : sarkozy élection | Lien permanent | Commentaires (0)

02/04/2012

Zones grises sur la Toile

Une activité de médiateur de presse, étendue depuis cinq ans à la presse en ligne, conduit à cerner quelques zones critiques du journalisme sur l'Internet, sans prétendre ici les énoncer toutes. La plupart des observateurs considèrent, à la façon de Tocqueville, que de telles dérives sont le prix à payer pour l'accès de tous à la liberté d'expression, que permet désormais l'Internet. Le médiateur en convient. Mais que les sites journalistiques, que les versions en ligne des médias s'en distinguent par un traitement plus conforme à leurs propres normes déontologiques, comme l'a rappelé récemment le Conseil suisse de la presse!

 

Pour lire la suite sur La page du médiateur, cliquer ici.

18:11 Publié dans Internet | Lien permanent | Commentaires (0)

21/03/2012

Une affichette qui fait boum

C'est peu dire qu'elle a choqué dans le milieu des enseignants. L'affichette de la Tribune de Genève du lundi 12 mars annonçant le vote sur l'introduction du mercredi matin à l'école a été reçue comme un boulet de canon. «C'est honteux!» lâchait après plus d'une semaine une ancienne institutrice habitant le Mandement. Et il faut bien admettre qu'elle était raide, l'affichette: «Enseignants du primaire mis au pas!»

Pour lire la suite sur La page du médiateur, cliquer ici.

06/03/2012

Ce qui reste au journalisme et aux médias

La perception du journalisme et des médias a changé depuis une dizaine d'années, sous l'effet de l'Internet. Seraient-ils désormais condamnés à n'occuper plus qu'une niche? La question était posée en conclusion d'un précédent billet.

Quelques tâches essentielles continuent de leur appartenir, en dépit de la ductilité plus perceptible que jamais du métier de journaliste.

Pour lire la suite sur La page du médiateur, cliquer ici.

22/02/2012

Le journalisme, c'est quoi?

Le journalisme change. La perception qu'en ont nos contemporains aussi.

Qu'évoquent aujourd'hui le journalisme et les médias ?

Aux yeux des nouvelles générations [...] ce sont les images d'amateurs des attentats du 11 septembre 2001 ou celles du tsunami de 2004. Ce sont les enregistrements sur téléphone portable des sévices dans la prison irakienne d'Abou Ghraib. Ce sont le réseau de sites altermondialistes Indymedia, le succès fulgurant du site participatif sud-coréen OhMyNews, la plate-forme de blogs Huffington Post ou encore les révélations de WikiLeaks. Ce sont les premières heures du « printemps arabe ».

Pour lire la suite sur La page du médiateur, cliquer ici.

09/02/2012

Solange Lusiku, militante de l'information

Vous connaissez Aung San Suu Kyi, symbole vivant de l'opposition non-violente à la dictature militaire en Birmanie, prix Nobel de la paix en 1991. Vous connaissez Taslima Nasreen, gynécologue et femme de lettres d'origine bangladaise, par ses luttes pour l'émancipation des femmes et contre l'obscurantisme religieux. Avez-vous déjà entendu parler de Solange Lusiku? Ces trois femmes partagent l'honneur d'avoir reçu un doctorat honoris causa de l'Université catholique de Louvain, en Belgique.

Après Aung San Suu Kyi en 1998, après Taslima Nasreen l'an dernier, Solande Lusiku Nsimire s'est trouvée ainsi honorée au début du mois de février. Elle est une combattante, elle aussi. Pour la participation des femmes à la démocratie dans un pays, le Congo, qui s'affiche «République démocratique». Pour une information indépendante et honnête, dans des conditions où rien n'est jamais acquis.

Pour lire la suite sur La Page du médiateur, cliquer ici.

23/01/2012

Le printemps arabe un an après

Temps de célébration. De la chute de Ben Ali. De la première grande mobilisation au Caire, préludant à l'élimination de Moubarak.

Le « printemps arabe » a marqué les esprits. Les leçons sont loin d'en être tirées, malgré les enthousiasmes des premières semaines, alimentés par des stories médiatiques captivantes. La Révolution par le Net!

Les objectifs mobilisateurs et les espérances des manifestants de Tunis et du Caire ont eu de la peine à perdurer dans la «vie réelle». Ici comme là, les élections ont fait office de normalisation. Mais l'histoire ne s'arrête pas là.

Pour lire la suite sur La page du médiateur, cliquer ici.

16:06 Publié dans Internet | Lien permanent | Commentaires (0)