14/12/2010

Brother Google et la mémoire de la Toile (I)

Un internaute s'exprime, voilà plusieurs mois, sur la venue de Dieudonné à Genève. Il s'agit d'un commentaire mis en ligne sur l'un des blogs de la plate-forme Tribune de Genève. Il s'oppose à l'accueil du personnage. Il le fait à visage découvert, signant de son prénom et de son nom. Sa prise de position lui vaut aussitôt des réactions hostiles et anonymes.

Sur le moment, ça passe. Il se trouve que ça dure. «Aujourd'hui, m'écrit cet internaute, quand on tape mon nom dans Google, on tombe très vite là-dessus». Je vérifie, c'est exact. La discussion autour de Dieudonné arrive en troisième référence du moteur de recherche. Mon correspondant demande donc le retrait de son commentaire.

Pour lire la suite sur La page du médiateur, cliquez ici.